Posts in Category

L’académie

Dans le monde du football, la fin de l’année civile signifie plus souvent bilan individuel que bilan collectif. La liste des nominés au Ballon d’Or en est l’illustration la plus criante. Si l’on peut dénoncer cette individualisation exagérée dans un sport collectif, cela permet parfois de mettre en lumière des joueurs qui ont surperformé dans une équipe, qui elle, n’a pas forcément été à leur hauteur. Edin Džeko, attaquant de l’AS Roma, correspond parfaitement à ce profil.  

Chaque septembre, c’est le rendez-vous des fans de foot et de jeux-vidéo. La sortie du nouveau Fifa, qui annonce pour beaucoup de longues et passionnantes heures de jeu entre potes, en solo ou en ligne. Mode carrière, Fifa Ultimate Team, ou tout simplement matchs amicaux, nombreux sont les modes de jeu sur lesquels de milliers de fans s’éclatent manettes en main. Mais attention à ne pas confondre virtuel et réalité.

Frappes lourdes et réalistes, vitesse de jeu un poil trop lente, graphismes en stagnation, chacun a son petit avis sur FIFA 18 (si vous cherchez toujours comment «pousser» la balle c’est R2+stick droit, ne me remerciez pas). Mais force est de constater  qu’il est une chose exempte de tous reproches : la musique. Une fois encore, les équipes d’EA Sports ont fait très fort sur la bande-son. Des gros hits de magasins H&M, des chansons qu’on a déjà entendues quelque part mais on ne sait jamais où, des sons issus d’EP de

Si de nombreux « spécialistes » français en arrivent à se moquer d’Edinson Cavani, sans cesse rabaissé malgré sa qualité démentielle d’appels de balle, son intelligence de jeu et le nombre de buts – décisifs – qu’il met de manière régulière, et alors que toute la planète foot nous l’envie, que penseraient ces mêmes spécialistes de Radamel Falcao, attaquant de l’AS Monaco ? « Ah, l’ancien collègue de Mbappé » ? Peut-être rien d’ailleurs, tellement nous n’en entendons presque jamais parler.  

« Les années se suivent et ne se ressemblent pas » : L’AJ Auxerre n’est qu’un exemple supplémentaire qui justifie l’adage. De la glorieuse association pour la jeunesse auxerroise aux déboires de la Ligue 2, le club ajaïste a connu la même trajectoire que le Titanic, sauf qu’à la fin, il n’y a ni planche de bois, ni Leonardo Di Caprio, mais seulement un vieux sénile qui parle de sa perle. Allez chercher vos mouchoirs, Mother Soccer arrive pour faire son opération à coeur ouvert. 

1 2 3 31 Page 1 of 31