Apologie de la lenteur

«  Le monde avec lenteur marche vers la sagesse »  a écrit Voltaire. S’il avait connu le football, et dans l’hypothèse peu probable où ce génie eût aimé ce sport, Voltaire aurait certainement apprécié notre prise de position. Quand la grande majorité des amateurs de football se paluche sur les « fusées », les joueurs très rapides, nous, nous prenons le contre-pied. Réhabilitons ce type de joueurs décrié, raillé, et pas apprécié à sa juste valeur : les joueurs lents.

C’est une chose immuable, et ce dans plusieurs types de domaines, nous aimons la rapidité. Le foot ne faisant pas exception, les joueurs rapides ont toujours provoqué l’admiration. Ils créent une rupture, un déséquilibre dans les matches, une sorte de tension. Le genre de joueurs – s’il est un minimum habile avec ses pieds – que l’on aime voir, et que chaque entraîneur aimerait avoir dans son effectif.

HPQ4O

Lucas, le « joueur Fifa » par excellence

Cependant, cela à tendance à dériver en une espèce de mise à l’écart des joueurs plus lents. Les jeux vidéo, par exemple, où la rapidité devient malheureusement le principal atout d’un joueur, n’aident pas à inverser cette tendance. Nous avons tous entendu des jeunes amateurs de foot dire «  il est pourri, il n’est pas rapide ». Quelle tristesse. Le football, on doit apprendre, non seulement à y jouer, mais (surtout ?) à le regarder et le comprendre.

Car ces joueurs « lents » ne sont pas moins importants ou moins bons que leurs homologues sprinteurs. Leurs caractéristiques spécifiques, si elles sont bien utilisées, peuvent être un poison aussi craint que la vélocité.

Quand un joueur offensif « supersonique » attendra le ballon pour déborder sur les ailes, celui moins rapide cherchera les intervalles, à dédoubler les passes, à adopter une vision du jeu globale, et au final à faire avancer l’attaque de son équipe de façon plus construite. Des joueurs comme Yann Jouffre, Fabien Camus ou Wissam Ben Yedder, contre lesquels il est très certainement compliqué de jouer et de lire le comportement, correspondent parfaitement à ce profil.

Le joueur lent à tendance à plus réfléchir le football, ce qui en fait bien souvent un joueur plus élégant que les autres.

Prenons des exemples criants : Lahm, Maxwell, Pirlo, Thiago Motta, Busquets, Özil, par exemple, sont loin d’être des joueurs très rapides, mais sont pourtant le summum de l’élégance footballistique. Oui, nous avons cité le gratin.

pirlo-azione-juventus-luglio-2014-ifa

L’élégance à son paroxysme

Mais nous pouvons aussi citer Mertesacker, un joueur dont on se moque pour sa lenteur, et qui, bien qu’étant loin des meilleurs défenseurs au monde, n’en reste pas moins un joueur élégant !

Loin de nous l’idée de dénigrer des éléments comme Aubameyang, Lucas ou Bale. Comme nous l’avons écrit, ils créent une tension dans les matches et une rupture qui sont agréables, voir essentielles. Mais nous souhaitions mettre en valeur des joueurs bien trop souvent assimilés, à tort, comme moins bons.

Il faut savoir utiliser ce type de joueur, qui est parfois mis à l’écart au détriment d’un accélérateur, car certainement plus rassurant pour leur coach. Et cesser une fois pour toute de miser en premier lieu sur un joueur pour ses caractéristiques physiques.

Car le football se joue avant tout avec la tête.

Fernando Trodgraisse

Fernando Trodgraisse

Rédacteur sur MotherSoccer chez Mother Soccer
Une-deux entre Toulouse et Liverpool, l’esthétisme d’Özil et la hargne de Ninkov, l’analyse et la bêtise. Rajon Rondo du ballon rond.
Fernando Trodgraisse

Les derniers articles par Fernando Trodgraisse (tout voir)

Vincent de la Forest

Une-deux entre Toulouse et Liverpool, l’esthétisme d’Özil et la hargne de Ninkov, l’analyse et la bêtise. Rajon Rondo du ballon rond.

Related Posts

Discussion about this post

  1. […] éloge des « 20 joueurs les plus rapides de FIFA 18 ». Comme nous l’écrivions dans notre apologie de la lenteur, mettre presque systématiquement en avant la vitesse avant l’intelligence de jeu est […]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *