Haller libre

Martial ? Benzema ? Griezmann ? Vous vous trompez. Le buteur que la France doit attendre a 21 ans, joue au FC Utrecht et nous vient tout droit de la pépinière de l’AJ Auxerre. Meilleur buteur français de 2015, Sébastien Haller affole les compteurs mais préfère rester cloîtré dans la ville qui a vu naître Marco van Basten. De l’AJA à la porte de l’Euro, portrait d’une pépite à la Football Manager. Plus besoin de Panama Papers pour se moquer de Corinne Limido et du club bourguignon (le vrai). 

Sebastien-Haller-Ultecht

La bite Haller

Issu de la génération en plaqué or de l’AJ Auxerre (la MSN bourguignonne SanogoNtepHaller), découvert comme Paul-Georges à Brétigny (comme quoi, il n’en sort pas que des catastrophes), le jeune Haller a fait ses gammes dans l’antre Auxerroise, au centre de formation qui a vu sortir Djibril Cissé, Eric Cantona et … Jean-Joël Perrier-Doumbé. Atteint de la maladie de Osgood-Schlatter puis bridé par ses aînés, le jeune Sébastien a eu du mal à trouver sa place dans un effectif fourni, talentueux mais géré avec les pieds d’un cul-de-jatte.

Pourtant, le grand avant-centre (1m90 pour la bête) était souvent surclassé et avait fait exploser les compteurs avec les U15 auxerrois : 50 buts en 19 matches (Messi who?). Des statistiques qui vont de pair avec la sélection :  15 buts inscrits en 26 sélections. Encore une fois, chez les Bleuets non plus il n’était pas le joueur dont on parlait, souvent dans l’ombre de Yassine Benzia (la bonne pioche).

Sebastien-Haller-MotherSoccer.fr

Lancé par Jean-Luc Vannuchi sitôt après la descente aux enfers des bourguignons, Super SEB a eu sa chance pendant 50 matchs et 2704 minutes.  Résultats ? 6 malheureux buts (pour une moyenne d’un but toutes les 450 minutes (tous les 5 matchs), une attitude déplorable sur le terrain (qui lui vaudra les foudres du KOP de la tribune Leclerc), une suffisance et attitude nonchalante qui auront raison de lui.

Amputé de son football, la jeune pépite auxerroise s’est résolue à quitter le cocon familial et tenter sa chance dans le pays des mecs qui portent des chaussettes dans leurs tongs, à Utrecht. Idée qui, sur le papier, semblait lucide, mais qui s’est avérée être une nouvelle erreur de la part d’Alain Fiard,Vannuchi et de la direction. Un prêt avec une option à 700 000€ plus tard, le joueur faisait les beaux jours des bouffeurs de Gouda en sabot de bois.

Haller, prends une chaise et assieds toi! – Entendu dans le stade

De quoi envoyer une lettre à la direction de l’AJ Auxerre qui semble plus apte de s’occuper d’ouvrir des PEL que de recruter ou gérer ses joueurs … Mon cœur saigne quand il se met à penser à ce stade, qui a connu la fièvre des grandes soirées européennes, et qui désormais s’enrhume dans les courants d’air qui traversent des gradins en ruine, usés par les mortiers de l’incompétence de la direction.

Haller les bleus

Les babtoos fragile s

Les babtous fragiles

Premiers pas en 2011 en compagnie de deux autres joueurs prometteurs issus du centre de formation de l’AJA (Souahilo Meïté et Raphaël Calvet), il sera de la courte et non mémorable histoire de la Coupe du Monde des U17 (qui verra l’éclosion de Raheem Sterling) perdue en quart de finale face au Mexique (pays organisateur et champion du monde) avec un seul but au compteur.

Il n’est pas de l’épopée championne du monde 2013 où ses camarades de jeu Yaya Sanogo et Christopher Jullien avaient eu le temps de soulever la coupe aux grandes oreilles (je parle ici de Lucas Digne) et côtoyer la pioche Pogba.

Il ne sera appelé en Equipe de France espoir qu’à partir de fin 2013 par Willy Sagnol (après que Sanogo ne fasse plus parler de lui, que Ntep parte chez les A avec Digne et Pogba, et que Thauvin ne devienne Thauvin), où il en est à 9 buts pour 14 matchs (dont un mémorable triplé contre l’Estonie). Finaliste du tournoi de Toulon de 2014 organisé à la maison (défaite face au Brésil), une nouvelle fois bloqué à un but au compteur, le jeune Haller ne semble pas se libérer dès lors qu’un enjeu important se profile.


Si Sébastien peut offrir une alternative intéressante à Didier Deschamps (un grand joueur pour les centres ratés de Bacary Sagna), il ne reste néanmoins qu’une solution risquée tant le joueur ne semble pas s’imposer face à des équipes qui alignent une défense. Si Sébastien a l’air d’un grand joueur, il n’en a pas la mélodie encore. Rendez-vous dans quelques saisons, le temps pour lui de revoir sa composition et de proposer un jeu plus fourni. Nul doute Sébastien, tu vas y arriver, j’y crois. 

Jean-Pierre Tapin

Fondateur & Rédacteur en chef chez Mother Soccer
Porte des lunettes mais a l’oeil aiguisé quand il s’agit de trouver des pépites sur Football Manager. Un mélange entre George Best et Iniesta — milieu offensif à tendance caviar. Supporte l’AJ Auxerre et le FC Barcelone. Guy Roux sur FIFA.
Basile Viault

Porte des lunettes mais a l’oeil aiguisé quand il s’agit de trouver des pépites sur Football Manager. Un mélange entre George Best et Iniesta — milieu offensif à tendance caviar. Supporte l’AJ Auxerre et le FC Barcelone. Guy Roux sur FIFA.

Related Posts

Discussion about this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *