Posts in Category

Football campagne

Chez Mother Soccer, nous respectons à la lettre le fair-play financier, mais nous avons quand même décidé de vous faire gagner un peu d’argent ! Cette semaine, notre bon plan nous vient de Medellin, non pas pour vous spoiler la dernière saison de Narcos, mais plutôt pour faire place à la future pépite du football colombien : Alfredo Morelos.

Soyons audacieux. Une fois n’est pas coutume, faisons preuve de fierté, de louanges et d’un certain talent de commercial, pour « vendre » notre football français si décrié. Fini (le temps d’un article) le mépris, le dégoût, la tristesse, voire la honte que nous inspire notre football national, et place à la lumière et à la joie. Car bien qu’il ne soit pas très attractif ou populaire, le foot français regorge de petits trésors, dont nous pouvons être fiers. Place donc non pas à «  l’écriture positive de la Ligue 1 » chère

Loin, très loin du clinquant du nouveau Stade Vélodrome et des pétrodollars du Parc des Princes, le Red Star 93 et Marseille-Consolat s’affrontaient à Saint-Ouen à la fin Septembre. Bien plus qu’un simple match de National, il s’agit de l’autre Classico, l’autre match Paris contre Marseille. Mais là où le PSG et l’OM se disputent la suprématie nationale, les deux-clubs amateurs tentent plutôt de sortir des affres de la troisième division, un autre monde. Voyage au cœur d’un match où se croisent spectres du passé, stade d’une autre époque et

Trop loin du vieux continent, et culturellement éloignée de l’Amérique du Sud, la Martinique est cette île avec le cul entre deux chaises quand il s’agit de parler ballon rond. Le pays qui a vu venir le roi Pelé dans son antre, qui parle encore du « Cerbère » Gérard Janvion dans ses vieux bars, et qui admire Julien Faubert comme les jeunes métropolitains acclament Karim Benzema a beau être à cinq ou six heures de décalage horaire de la Ligue 1, dès que Stéphane Lannoy siffle le début de la rencontre, l’île s’arrête de respirer. Décryptage de Mother Soccer

Etoile Filante Ouzbeke 9 – 4 Olympique Gones de Paris Pour cette 3ème journée de la ligue « Automne mercredi 21h », on retrouvait l’EFO à l’Urban d’Aubervilliers sur son terrain n°6 « Camp Nou » devant lequel étaient entassés 281 ultras ouzbèks. Au programme de la soirée, l’Olympique Gones de Paris, 1 victoire et 1 défaite sur les 2 premiers matchs, mais que des matchs serrés : ça va être compliqué ! Revenons un instant sur le nom de nos adversaires : L’Olympique Gones de Paris. Quand on y pense, c’est quand même

Atletaclo Madrid 0 – 22 Etoile Filante Ouzbèke Tel est le cri qu’auraient pu pousser les adversaires de l’Étoile ce soir là. Pour cette deuxième rencontre du championnat, les terreurs des balkans affrontaient une équipe l’Atletaclo Madrid dont ils ignoraient totalement le potentiel. De nature méfiante, les Ouzbeks décidèrent de commencer le match comme à l’accoutumée, c’est-à-dire avec un savant mélange d’or vert et d’yeux blancs, recette ancestrale dont seule l’Etoile Filante connaît le dosage parfait. Dès le début de la rencontre l’EFO se rendit vite compte que les adversaires avaient

1 2 Page 1 of 2