Posts in Category

Football du monde

Trop loin du vieux continent, et culturellement éloignée de l’Amérique du Sud, la Martinique est cette île avec le cul entre deux chaises quand il s’agit de parler ballon rond. Le pays qui a vu venir le roi Pelé dans son antre, qui parle encore du « Cerbère » Gérard Janvion dans ses vieux bars, et qui admire Julien Faubert comme les jeunes métropolitains acclament Karim Benzema a beau être à cinq ou six heures de décalage horaire de la Ligue 1, dès que Stéphane Lannoy siffle le début de la rencontre, l’île s’arrête de respirer. Décryptage de Mother Soccer

Etoile Filante Ouzbeke 9 – 4 Olympique Gones de Paris Pour cette 3ème journée de la ligue « Automne mercredi 21h », on retrouvait l’EFO à l’Urban d’Aubervilliers sur son terrain n°6 « Camp Nou » devant lequel étaient entassés 281 ultras ouzbèks. Au programme de la soirée, l’Olympique Gones de Paris, 1 victoire et 1 défaite sur les 2 premiers matchs, mais que des matchs serrés : ça va être compliqué ! Revenons un instant sur le nom de nos adversaires : L’Olympique Gones de Paris. Quand on y pense, c’est quand même

Atletaclo Madrid 0 – 22 Etoile Filante Ouzbèke Tel est le cri qu’auraient pu pousser les adversaires de l’Étoile ce soir là. Pour cette deuxième rencontre du championnat, les terreurs des balkans affrontaient une équipe l’Atletaclo Madrid dont ils ignoraient totalement le potentiel. De nature méfiante, les Ouzbeks décidèrent de commencer le match comme à l’accoutumée, c’est-à-dire avec un savant mélange d’or vert et d’yeux blancs, recette ancestrale dont seule l’Etoile Filante connaît le dosage parfait. Dès le début de la rencontre l’EFO se rendit vite compte que les adversaires avaient

Vous vous en rappelez forcément, de ces deux joueurs. Arrivés au PSG en 2008, ces brésiliens sont devenus en l’espace de quelques mois la risée du public mais aussi de leurs propres coéquipiers. Everton et Souza sont repartis aussi vite qu’ils sont venus mais restent pourtant dans l’imaginaire collectif comme étant deux des pires transferts de l’histoire du club de la capitale. Mother Soccer a retrouvé leurs traces. Kids, je vais vous raconter à quoi ressemblait le PSG en 2008. À l’époque, pas question de Pastore et de Cavani et

Adrian Mutu a donc quitté la Corse et le club d’Ajaccio en janvier dernier pour revenir au pays présidé par Trainan Basescu (avouez que vous ne saviez pas!). La boucle semble bouclée pour le roumain. À 35 ans et alors que sa carrière est presque derrière lui, MotherSoccer rend un hommage à cette rock star du football qui a toujours eu un faible pour les lignes blanches sur, et en dehors des terrains.   Si Pete Doherty avait été footballeur, il aurait été Adrian Mutu. Tatouages, fêtard invétéré à tendance

On ne peut pas dire « une fois n’est pas coutume » quand on parle de football et de son côté financier. Chaque mercato c’est le même feuilleton : les « amateurs » de foot s’indignent sur les salaires astronomiques des joueurs de foot. Ils gagnent beaucoup trop, ils ne font que taper dans un ballon, ils sont incultes, etc. Tant de vérités et de bêtises dans ces phrases. Car oui, les joueurs gagnent sans doute plus qu’ils ne devraient par rapport à leur boulot, oui une grande partie ne semble pas être en mesure de

1 2 3 Page 2 of 3