Mondial 2014 – France : Les raisons de la défaite

Ça y est, c’est fait, la France est éliminée de la Coupe du Monde. Que reste-t-il de cette défaite face à l’Allemagne (1-0) ? Rien, à part un énorme sentiment de frustration et une phrase, « ça aurait pu passer », érigée au rang de prêche par les journalistes français…
Oui mais voilà, la réalité est là et les hommes de Didier Deschamps vont connaître les joies d’un vol transatlantique dans les heures à venir. Comment en est-on arrivés la ? Mother Soccer vous dit tout.

Allemagne – France : un adversaire abordable mais plus réaliste

C’est la triste réalité, et les joueurs le savent pertinemment. Cette équipe d’Allemagne ne fait pas si peur et son match d’hier soir en est la preuve ultime.
Beaucoup de déchet dans le jeu, des joueurs qui semblent empruntés physiquement suite à la prolongation contre l’Algérie, les hommes de Joachim Löw ne manquent pas de faiblesses. Mais de tous temps, la Nationalmannschaft a eu une vraie qualité, celle de mettre au fond au bon moment. Cette fois, c’est le joueur de Dortmund Mats Hummels qui s’en est occupé dès la 12e minute. Le glas avait déjà sonné pour les bleus.
Le reste de la rencontre s’est joué sur un faux rythme imposé par les allemands. Ce sont eux qui ont dirigé le match de A à Z à leur guise. L’équipe de France n’a jamais été en mesure d’équilibrer l’impact physique et de mettre cette intensité nécessaire au milieu de terrain. Matuidi et ses potes étaient-ils trop cuits ? Sûrement, mais cette volonté de laisser jouer et venir l’Allemagne était une bien mauvaise idée.
Il est la le gros regret. A armes égales, la France aurait vraiment pu se qualifier. Le réalisme allemand (et on parle pas de peinture), a été impressionnant ce soir. C’est ce qui compte en Coupe du Monde…

Hummels, l'unique buteur de la rencontre

Hummels, l’unique buteur de la rencontre

Allemagne – France : un coaching perdant ?

Une demi-heure avant le début de la rencontre, Chrostophe Josse et Eric DI Meco apparaissent à l’écran la mine déconfite. En effet, la feuille de match délivrée par Joachim Löw est plus que surprenante et n’augure rien de bon… Avec le replacement de Lahm en latéral droit, Khedira peut reprendre sa place de milieu de terrain, si importante dans ce dispositif.
En présentant une équipe traditionnelle, Didier Deschamps s’est peut-être tiré une balle dans le pied. Certes Cabaye et Matuidi sont forts, mais cette triplette allemande était bien supérieure. Un autre joueur plus physique, type Sissoko qui est en pleine bourre actuellement n’aurait pas été de refus. Surtout que ce milieu à trois, qui jouait bien trop devant sa défense, s’est souvent retrouvé isolé, pris en tenaille par les allemands…
Les changements en cours de rencontre n’ont pas été à la hauteur non plus. Outre la sortie de Sakho, qui semblait cramé, pour Koscielny, il faut vraiment se poser la question du changement de Cabaye pour Rémy. Comment peut-on faire sortir un tel ratisseur de ballons alors que la bataille du milieu de terrain fait rage ? Loïc Rémy, malgré toute sa bonne volonté, n’a rien apporté du tout à l’équipe. Tout comme Olivier Giroud d’ailleurs, qui doit déjà s’estimer bien heureux de faire partie d’une sélection nationale… Bien sûr, l’ancien montpellierain est une caution physique importante. Mais comment un tel joueur, avec un tel déchet technique et une mobilité si réduite, peut-il être placé dans un couloir gauche ?
Évidemment, Deschamps connaît bien ses joueurs, mais il est vrai que certaines décisions tactiques laissent perplexes.

Pogba / Schweinsteiger, l'un des grands duels de FRance-Allemagne

Pogba / Schweinsteiger, l’un des grands duels de FRance-Allemagne

Allemagne – France : une équipe sans expérience, voire sur-cotée ?

C’est une spécialité française, dès qu’un sportif fait une petite performance, on le met sur un piédestal et on le voit déjà champion. C’est ce qui s’est passé avec l’équipe de France. Bien sûr cette équipe est talentueuse,mais elle manque très sérieusement de coffre pour espérer aller plus loin lors d’un Mondial.
Prenons le cas de Varane. Ce joueur est extrêmement talentueux et a un avenir en or. Mais de la à être titulaire en charnière centrale lors d’un tel tournoi ? Sa performance face à Hummels lors du premier but puis face aux attaquants adverses lors du reste du match est pourtant claire…
Et c’est ca le problème ! Certains joueurs sont intouchables sans n’avoir jamais rien prouvé en sélection nationale. Comment un joueur d’à peine 21 ans et qui jouait encore à Lens il y a 2 ans peut-il être à ce point intouchable ? Lors de différents matchs de Liga, il est évidement que le natif de Lille n’est pas encore formé pour les grands défis aériens.
Un autre exemple marquant est celui de Mamadou Sakho. Bien que l’ancien parisien ait un capital sympathie très élevé depuis son doublé décisif contre l’Ukraine, il va falloir réellement se poser la question de son niveau… Plus que discutable du côté de Liverpool, il est loin d’être l’assurance tout risques d’une défense en fer…
Bien sûr, la critique est facile. Mais faire de cette équipe de France une équipe intouchable est un vrai danger pour son futur, proche et lointain.

 

 

Walter Panzani

Responsable des publications chez Mother Soccer
Apôtre du beau-jeu et de la blessure gratuite, je pense que si le ballon peut passer, ce n’est pas forcément le cas du joueur. Valenciano depuis plus de quinze ans, j’ai souffert de voir Marius Stankevicius défenseur central de mon équipe. Passionné par le monde des ultras et par le football de l’ancien bloc de l’est, j’aurais bien envie de craquer un fumi dans un kolkhoze.
Walter Panzani

Apôtre du beau-jeu et de la blessure gratuite, je pense que si le ballon peut passer, ce n’est pas forcément le cas du joueur. Valenciano depuis plus de quinze ans, j’ai souffert de voir Marius Stankevicius défenseur central de mon équipe. Passionné par le monde des ultras et par le football de l’ancien bloc de l’est, j’aurais bien envie de craquer un fumi dans un kolkhoze.

Related Posts

Discussion about this post

  1. Paul Grujus dit :

    Salut Walter, je partage ton analyse sur la stratégie allemande qui a bloqué le match. Ils ont tout verrouillé ces cons et DD s’est fait enrhumer sur la taquetique et la tèquenique. Bonne fin de séjour et va chercher bonheur…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *