Les Paris de Mother Soccer #6 : Le Club Atlético Osasuna

Chez Mother Soccer, nous respectons à la lettre le fair-play financier, mais nous avons quand même décidé de vous faire gagner un peu d’argent ! Aujourd’hui, direction la Navarre, zoom sur les anciens coéquipiers de Salvatore Sirigu…

Ce soir, dans le cadre de la neuvième journée de La liga 1/2/3 (Seconde division espagnole), Enrique Martín fera son grand retour au Sadar, chez lui, à Pampelune, dans ce stade qui l’a vu grandir, puis enquiller les buts pour Osasuna à la fin des années 70. Mieux, véritable gloire locale, et désormais entraineur, el “hombre milagro » (L’homme miracle en VF) a même sauvé SON club de deux relégations en Segunda B (Troisième division) lors des exercices précédents, allant même jusqu’à obtenir une montée inespérée en Liga au terme de la saison 2015-2016, permettant ainsi d’assurer la stabilité du club au haut niveau. La suite est un peu moins glorieuse, un début de saison catastrophique, et un licenciement dès le mois de Novembre séparent pour la première fois « ‘La bruja de Campanas » de son club de cœur. Ce soir, Quique Martin ira s’assoir sur le banc de touche des visiteurs, car désormais entraineur d’Albacete, il essaiera de décrocher une première victoire à l’extérieur pour sortir le club noir et blanc de la zone rouge. La vie est une chienne.

Et face à lui, se dresse le grand favori à l’ascension en première division, car après une mise en route difficile, le rouleau compresseur d’Osasuna est désormais lancé. Invaincu depuis le 26 août, les hommes de Diego Martinez font désormais office d’épouvantail dans ce championnat, et pourraient en cas de victoire, récupérer la première place … pour ne plus jamais la lâcher ! Avec un Roberto Torres, tout simplement énorme dans l’entre jeu (et dont le nom circule déjà en Liga), et un front d’attaque XXL (Xisco, Quique et surtout David Rodríguez), nous reverrons Osasuna en première division dès la saison prochaine. Cote à 10 !

Mother Soccer vous aura prévenu !

 

José Aligot
Suivez le

José Aligot

Rédacteur sur MotherSoccer chez Mother Soccer
Maitrise le tacle glissé aussi bien que la recette de la fouace, je préfère en revanche le foot sud-américain aux tripoux. Appel contre appel entre Paul Lignon et les stades du monde entier.
José Aligot
Suivez le
José Aligot

Maitrise le tacle glissé aussi bien que la recette de la fouace, je préfère en revanche le foot sud-américain aux tripoux. Appel contre appel entre Paul Lignon et les stades du monde entier.

Related Posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *