Perisic, le parfait inconnu

Les joueurs au profil atypique ont toujours eu une attention particulière de la part des médias et des dirigeants, et les périodes de mercato le révèlent bien. On se penche alors vers un milieu costaud, un dribbleur fou, un stoppeur, etc. Mais trouver un joueur au profil de footballeur complet semble être également une chose nécessaire. Dans la liste de ces joueurs ô combien précieux dans un collectif, car rares et difficiles à trouver, le croate Ivan Perisic figure parmi les plus intéressants.  

 

Dans l’ombre d’eux

La Croatie regorge de très bons footballeurs, à l’image de Modric, Rakitic, et … Perisic. Oui, beaucoup ont tendance à oublier celui qui forme pourtant avec eux un trident exceptionnel, véritable poumon de la sélection au damier. Car l’actuel interiste est un élément aussi important que les deux milieux du Real et du Barça. Membre de la sélection nationale depuis 7 ans, Perisic compte 62 sélections, pour 17 buts et 10 passes décisives. Des statistiques honorables, pour un joueur dont l’impact est de plus en plus important, non seulement dans les chiffres, mais aussi dans le jeu de son équipe.

Les vrais reconnaissent les vrais.

Le natif de Split est également dans l’ombre d’un autre joueur dans son club : le capitaine et buteur maison Mauro Icardi. Avec ses 18 buts en 20 matchs de championnat, l’argentin affole les défenses de Serie A, et attire toute la lumière. Mais se focaliser uniquement sur lui est une erreur à éviter, car Perisic est assurément la seconde lame qui donne le coup de grâce. Véritable arme offensive, le croate compte cette saison 7 buts et 5 passes décisives, il est donc directement impliqué dans 37% des buts des nerazzurri en Serie A.

 

 

Couteau croate

Si Ivan Perisic est si précieux, c’est parce qu’il est complet et peut potentiellement jouer à plusieurs postes, sans que son efficacité n’en soit réellement affectée. Pouvant évoluer sur plusieurs zones du terrain en tant que milieu offensif (bien que spécialiste du côté gauche), son intelligence de jeu et son aisance technique le font s’insérer facilement dans différents schémas tactiques. Avec lui, créer des relations techniques semble facile. Vif et très bon passeur, il est également capable de marquer plus d’une douzaine de buts par saison (6 fois sur les 8 dernières saisons).

Perisic est donc un joueur polyvalent de très haut niveau, et qui, preuve d’une réelle qualité de footballeur, a réussi à s’imposer dans de multiples championnats : Belgique (FC Bruges), Allemagne (Dortmund puis Wolfsburg), et Italie (Inter Milan).

 

 

En pleine croissance

Tout n’a pas été facile pour le n°44 de l’Inter. Alors que Sochaux le recrute à 17 ans, Perisic peine à s’imposer dans l’équipe première de Francis Gillot. Et dès 19 ans, il connaît son 3ème pays. Après la Croatie et la France, c’est en Belgique qu’il deviendra un espoir du football.

Un sentiment d’inachevé à Dortmund.

Il éclate durant deux saisons à Bruges, terminant meilleur buteur en 2011. Il tape alors dans l’œil du Borussia Dortmund, avec qui il connaîtra la joie d’un titre de champion. Malheureusement, sa deuxième année sera plus compliquée, et alors que le BVB atteint la finale de la Ligue des champions en 2013, Perisic est transféré à Wolfsburg dès le mercato hivernal. La Bundesliga profite encore de ses qualités de milieu offensif pendant 3 années, durant lesquelles il va peaufiner son propre style de jeu. Le croate est transféré à l’Inter Milan en 2015, où il semble avoir gommé une relative inconstance, et devient rapidement une pièce maîtresse de son équipe, qui finira 4ème de la Serie A en 2016, et 7ème en 2017.

Toujours aussi impliqué, tant sur les passes décisives qu’en nombre de buts, la constante progression de Perisic et l’impact grandissant qu’il a sur le jeu des équipes dans lesquelles il joue ont vite fait d’attirer – à nouveau – les plus grandes écuries européennes. Déjà fortement courtisé par Manchester United à l’été 2017, et alors que le club milanais a réussi à le garder pour une nouvelle saison, les nouvelles rumeurs de transfert à son sujet vont bon train durant ce mercato hivernal.

Pas sûr cependant que l’Inter veuille bien le lâcher en cours de saison, alors que les nerazzurri, aujourd’hui 3ème, visent un retour en Ligue des Champions à la fin de cette saison. Et nul doute que la tâche serait fortement compromise en cas de départ de (l’autre) joyau croate.

 

 

Du haut de ses 28 ans, Ivan Perisic semble n’avoir jamais été aussi complet et épanoui. Le voir jouer régulièrement dans un club ambitieux en Ligue des Champions en serait donc la suite logique. Et si l’Inter venait à céder devant les sommes proposées pour s’attacher ses services, nul doute que son nouveau club aura nettement élargi sa palette offensive. Aux intéressés de profiter rapidement de ce parfait inconnu, qui ne devrait pas le rester bien longtemps.  

Fernando Trodgraisse

Fernando Trodgraisse

Rédacteur chez Mother Soccer
Rajon Rondo du ballon rond.
Fernando Trodgraisse

Les derniers articles par Fernando Trodgraisse (tout voir)

Vincent de la Forest

Rajon Rondo du ballon rond.

Related Posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *